FAABO - Dominus illuminato mea et salus mea

« Ensemble, œuvrons pour plus d’amour,
de générosité, de solidarité et d’équité »

Pascaline Bongo Ondimba, présidente d'honneur

"Cette Fondation est un hommage aux valeurs de solidarité et de bienfaisance que ma soeur Albertine a toujours prônées."

Le mot de la présidente

"Le Gabon, à l'instar des autres pays africains au sud du Sahara, est confronté à d'énormes difficultés pour offrir à sa population un service de santé efficient. L'offre de santé présente de nombreux handicaps, malgré les efforts déployés par l'Etat en investissements, équipements et formation des personnels.
C'est conscients de ces difficultés que nous avons, en 1998, décidé de créer la Fondation Albertine Amissa Bongo Ondimba afin de pouvoir accompagner les efforts des pouvoirs publics.
Cette Fondation est un hommage rendu à ma soeur, Albertine, aux valeurs de solidarité, de bienfaisance qu'elle a toujours prônées. Elle a toujours pensé qu'"aider les autres, c'est s'aider soi-même".
Dans ce but, la Fondation a engagé de multiples actions médicales, sanitaires et humanitaires tant à Libreville que dans le reste du pays. De nombreuses opérations de sensibilisation sur le VIH/sida ont été lancées en même temps que la Fondation a entrepris plusieurs campagnes de vaccinations.

Nous choisissons nos actions avec pragmatisme. Lorsque nous avons organisé la première caravane médicale, où nous donnions des médicaments gratuitement, nous avons été frappés par l'affluence. Certaines personnes n'avaient pas les moyens de se payer des médicaments.
De même, lorsque nous avons mis en place la première caravane ophtalmologique, nous nous sommes aperçus que des enfants étaient en situation d'échec scolaire, car ils avaient la cataracte, ou bien parce qu'ils avaient besoin de lunettes.
Et à chaque fois que nous créons une nouvelle caravane médicale, nous identifions un nouveau besoin, alors nous continuons!

En mémoire d'Albertine, la Fondation oeuvre également pour l'insertion des femmes en désespérance.
Les femmes au Gabon ont toujours été fortes et combatives. Mais, aujourd'hui, le recul des valeurs traditionnelles et de la solidarité familiale fragilise les jeunes filles. Des mères célibataires doivent élever leurs enfants seules, sans le soutien de leur famille. C'est ce qui nous a incités à fonder un centre d'aide aux jeunes filles en difficulté, avec la congrégation des soeurs de Saint-Joseph de Cracovie. Le centre Saint-Joseph de formation à la couture donne une formation professionnelle, mais aussi spirituelle, à ces jeunes femmes.
Lorsque nous avons ouvert ce centre dans le nouveau quartier d'Agondgé, au nord de Libreville, nous nous sommes aperçus que de nombreux enfants du quartier n'étaient pas déclarés à l'état civil et n'allaient pas à l'école. C'est ce qui nous a décidés à créer une école au sein de la Fondation. Eduquer les enfants pour soutenir les mères.

C'est ainsi que la Fondation Albertine Amissa Bongo Ondimba poursuit son action dans le but de sauver des vies et de soulager quelques souffrances.

Merci à tous ceux qui nous aident, et à ceux qui nous aideront, dans notre lutte contre la pauvreté, la maladie et les exclusions."

 

Pascaline Bongo Ondimba

Pascaline Bongo Ondimba

Pascaline Bongo Ondimba

Pascaline Bongo Ondimba est la fille aînée du président Omar Bongo Ondimba.

Diplômée de l'université de Paris-Dauphine, puis de la prestigieuse Ecole Nationale d’Administration de Paris-France (ENA, promotion Leonardo Da Vinci) et titulaire d’un MPA de l’USC (University of South California), Pascaline Bongo Ondimba a travaillé aux Etats-Unis dans le secteur bancaire avant de rejoindre la Présidence de la République Gabonaise en tant que conseiller du Président.

Ensuite ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, puis directeur de cabinet du Président, elle est depuis 2009 haut représentant personnel du Président de la République.

Pascaline Bongo Ondimba fut conseiller municipal dans le Haut-Ogoué. Elle est actuellement président et administrateur de plusieurs sociétés, fondatrice et présidente d’honneur de la Fondation Albertine Amissa Bongo Ondimba et présidente d’honneur de la Fondation Omar Bongo Ondimba pour la paix, la science, la culture et l'environnement.